PHP, un langage simple et puissant. 1-Bases du php


Crédits:
Cours exporté de mon propre site.
Auteur : Anthony VIOLET (moi même)



Base du PHP



Introduction



Si vous êtes sur cette page, il y a deux raisons possible :

Vous êtes arrivé ici par recomandation car vous voulez apprendre le PHP.
Vous êtes pommer car vous êtes tomber icic par hasard.

Quoi qu'il en soit, ce cours est destiné pour tout le monde. Je vais tenter de vous apprendre du mieu que je peut en estimant que vous n'avez jamais ou presque toucher au langage de programmation : PHP.

Mais pour commencer, il faut toujours un peu de théorie (oui, je sais c'est barbant mais il faut vraiment passer par là. Si je vous assure !)

langages de programmation & PHP



N'étant pas un grand amateur de discours (je surtout pas trop en faire à vrai dire...) Je vais bêtement vous recopier la source de wikipedia :
Citation:
Le langage PHP est utilisé principalement en tant que langage de script côté serveur, ce qui veut dire que c'est le serveur (la machine qui héberge la page Web en question) qui va interpréter le code PHP et générer du code (constitué généralement d'XHTML ou d'HTML, de CSS, et parfois de JavaScript) qui pourra être interprété par un navigateur. PHP peut également générer d'autres formats en rapport avec le Web, comme le WML, le SVG, le format PDF, ou encore des images bitmap telles que JPEG, GIF ou PNG.

Il a été conçu pour permettre la création d'applications dynamiques, le plus souvent développées pour le Web. PHP est très majoritairement installé sur un serveur Apache, mais peut être installé sur les autres principaux serveurs HTTP du marché, par exemple IIS. Ce couplage permet de récupérer des informations issues d'une base de données, d'un système de fichiers (contenu de fichiers et de l'arborescence) ou plus simplement des données envoyées par le navigateur afin d'être interprétées ou stockées pour une utilisation ultérieure.

C'est un langage peu typé et souple et donc facile à apprendre par un débutant mais, de ce fait, des failles de sécurité peuvent rapidement apparaître dans les applications. Pragmatique, PHP ne s'encombre pas de théorie et a tendance à choisir le chemin le plus direct. Néanmoins, le nom des fonctions (ainsi que le passage des arguments) ne respecte pas toujours une logique uniforme, ce qui peut être préjudiciable à l'apprentissage.

Son utilisation commence avec le traitement des formulaires puis par l'accès aux bases de données. L'accès aux bases de données est aisé une fois l'installation des modules correspondant effectuée sur le serveur. La force la plus évidente de ce langage est qu'il a permis au fil du temps la résolution aisée de problèmes autrefois compliqués et est devenu par conséquent un composant incontournable des offres d'hébergements.

Il est multiplate-forme : autant sur Linux qu'avec Windows il permet aisément de reconduire le même code sur un environnement à peu près semblable (prendre en compte les règles d'arborescences de répertoires qui peuvent changer).

Libre, gratuit, simple d'utilisation et d'installation, ce langage nécessite comme tout langage de programmation une bonne
compréhension des principales fonctions usuelles ainsi qu'une connaissance aiguë des problèmes de sécurité liés à ce langage.
La version 5.3 a introduit de nombreuses fonctionnalités : les espaces de noms – un élément fondamental de l'élaboration d'extensions, de bibliothèques et de frameworks structurés –, les fonctions anonymes, les fermetures, etc.


Pour une explication explicite (et qui sera sans doute mieux compréhensible que moi), je vous laisse ici le lien vers le site "openclassrooms" de mathieu nebra : Les langages du web

Serveur local



Il faut savoir que pour interpréter des fichiers PHP (avec l’extension .php) votre ordinateur à besoin d'un serveur (dit local). En effet, sans aucun serveur, votre PC ne saura pas traduire le langage PHP et renverra une page web blanche.

Alors ne vous inquiétez pas vous n'aurez pas à débourser le moindre euros pour obtenir un serveur local pour travailler sur vos projets chez vous. Il existe en effet des logiciels qui regroupe tous les programmes qui permettent de créer un réseau local(apache, mysql et php). Se sont les même qui sont installer sur des "vrais" serveurs.

WAMP sous windows

Sous windows il existes un logiciel bien connu des développeurs web qui permet d'obtenir une architecture complète. Il se nomme wamp. Pour le télécharger rendez-vous sur la page du site : WampServer. Une fois téléchargé, installez-le en laissant toutes les options par défaut. Il devrait s'installer dans un répertoire comme C:\wamp et créer un raccourci dans le menu Démarrer.

LAMP sous linux

Sous Linux, il est courant d'installer Apache, PHP et MySQL séparément. Toutefois, il existe aussi des packs tout prêts comme XAMPP (X Apache MySQL Perl PHP), anciennement connu sous le nom de LAMPP. Ce pack est plus complet que WAMP pour Windows ou MAMP pour Mac OS X. Nous n'utiliserons toutefois qu'une partie des éléments installés.
Sur le site officiel de XAMPP, recherchez le lien XAMPP pour Linux.

Lorsque tout ça est télécharger, alors on peut commencer à apprendre les bases du PHP !

Hello World


Lorsque que l'on apprends un langage, il est courant que la première chose qu'on apprenent est d'afficher un "Hello World !". On va donc débuter par là, et on va donc par la même occasion apprendre un mot-clé que vous utiliserez 90% de votre temps lorsque que vous aller codé en PHP. Créez donc un fichier php portant le nom de echo.php dans le dossier wamp/www/cours/ et copiez le code suivant
Code PHP :
 
<?php echo "Hello World !"; ?>
 

Que ce passe t'il à l'écran ? Si vous obtenez une erreur, vérifier votre code sinon vous devriez avoir ça :

Hello World !

Voir le résultat

Décortiquons ce code. On a d'abord la balise (<?php) qui permet de dire à l'ordinateur que le reste du code qui vient sera du PHP. Puis on déclare le mot-clé echo qui, quant à lui permet à l'ordinateur de savoir que ce qui à entre les guillemets ne devra pas être pris comme du code mais comme un texte simple (si votre texte n'est pas entouré de guillemets, alors vous aurez une erreur car le serveur essaiera d'interpreter votre texte comme une commande PHP). ensuite viens le point-virgule(;) qui permet de terminer notre commande PHP (chaque commande se clôture par un point-virgule). Puis l'on ferme la le tout avec balise (?>) pour indiquer que le code PHP est terminé.

Les commentaires



Une dernière chose avant de partir dans la pratique. Vous pouvez comme dans tout langage, créer ce qu'on appel des commentaires. Il permettent de se reperer dans le fichier et de laisser des informations utile. On les déclare de deux façons différente : Sur une ligne ou sur plusieurs lignes.

Code PHP :
 
//Je suis un commentaire sur une ligne
 
/*je suis
un commentaire
sur plusieurs
lignes ! */
 


Conclusion



  • Un code (ou script) PHP est toujours entouré des balises <?php et ?>.
  • Pour écrire du texte ou même du html on utilises les guillemets (").
  • Une commande PHP se termine toujours par un point-virgule.


Les variables



Variables Simple



Deuxième chose à connaitre lorsque l'on débute le PHP c'est les variables. Derrière ce nom se cache la force du php et même de tous les autres langages ! Pour vous faire une image, les variables sont comparable à des poches. Elle permettent de stocker une donnée, une information ou un texte temporairement et de pouvoir ensuite les utilisé pour plusieurs choses(que je ne vais pas détailler au risque de vous embrouiller). Il faut tout de même savoir qu'une variable existe que pendant la page en court. En gros, lorsque vous changer de pages, la variable "meurt" et n'est plus accessible.

Pour déclarer une variable on utilises le signe dollars ($) devant son nom. puis ensuite on lui assigne une valeur ou une donnée avec le signe égale (=). Si la valeur est une chaine de caractère (un texte), alors on l'entour de guillemets.
Code PHP :
 
<?php
// Déclaration d'une variable nommé : texte.
// La variable Texte contient le texte -Hello World-.
$texte = "Hello World !";
 
// On affiche le contenu de la variable :
echo $texte;
?>
 


Le résultat obtenu devrait être le même que l'echo réaliser juste avant.


Il existe des convention de nommage pour les variables que je vais vous listé ici:
  • Elle ne doivent pas contenir de caractère spéciaux exception faite pour le underscore (_).
  • Elle ne doivent pas commencer par un nombre, mais peuvent en contenir dans le nom ($nombre1, $nombre_1, $mon1ertexte).



On peut aussi assigner une variable à une variable, combiner une variable avec une chaine de caractère (texte) ou même associer deux variable dans une seule !

Code PHP :
 
<?php
// On déclare la variable $variable avec pour valeur -hello world-
$variable = "hello world !";
// On affiche le contenu de $variable avec un echo. On ne met pas de guillemet pour affiche le contenu d'une variable.
echo $variable;
 
// On déclare une première variable $mot avec comme valeur -hello- Puis une second contenu le contenu de $mot et une chaine de caractère - World !- On affiche le tout avec un echo.
$mot = "hello"; 
$texte = $mot." World !";
echo $texte;
 
// On fait la même chose que l'exemple précédent mais avec deux variables.
$mot1 = "hello ";
$mot2 = " World !";
 
$montexte = $mot1.$mot2;
echo $montexte;
 
// On créer une variabe $texte1 contenant la valeur -Hello World !- On créer une variable $texte2 contenant la valeur de la variable $text1 puis on affiche son contenu
$texte1= "Hello World";
$texte2 = $texte1;
 
echo $texte2;
 


Comme on peut le voir, j'utilises le point pour séparer une variable d'une chaine de caractère, ou même pour séparer deux variables. c'est ce qu'on appelle la concaténation. Cela permet de bien faire la différence et d'avoir un code lisible. Celle-ci est obligatoire sinon vous aurez une erreur php.

Calculs



Les variables permettent aussi de faire des calculs. Mais pas de panique ! Se ne sont pas des opérations scientifique. On réalise simplement les quatres opérations de base (addition, soustraction, multiplication et division). Je vous est fait un tableau avec les signes "informatique" à connaitre pour réaliser les calculs simple :

Symbole Signification
+ Addition
- Soustraction
* Multiplication
/ Division
% Modulo



Pour la suite, si vous n'avez pas dormi en cours de math à l'école primaire alors c'est tout simple.
Code PHP :
 
<?php
$resultat = 5 + 7;
echo $resultat;
 
$resultat = 4 - 3;
echo $resultat;
 
$resultat = 8 * 4;
echo $resultat;
 
$resultat = 6 / 2;
echo $resultat;
 
$nb1 = 8;
$nb2 = 2;
$resultat = $nb1 + $nb2;
echo $resultat
?>
 


Conclusion



  • Pour déclarer une variable on utilise le signe dollars ($) devant le nom de la variable.
  • On assigne une valeur ou une donnée à l'aide du signe égale (=).
  • Si la valeur est une chaine de caractère, alors on l'entoure de guillemets (").
  • Le nom d'une variable ne doit jamais contenir de caractère spéciaux ni d'accents.


Les conditions



IF et ELSE



Nous voici maintenant au chapitre 3 de PHP. Sachez tout de même que j'aborde avec vous le langage PHP d'une façon simpliste volontairement. On va donc maintenant voir une partie assez important du langage : Les conditions. D'ailleurs à la fin de ce chapitre, vous aurez un petit exercice. Car oui, vous serez capable de créer un petit fichier php :ok

Donc pour commencer, c'est quoi une condition ? Vous aller sûrement vous dire que je vous poses une question bête mais c'est pourtant très important de savoir répondre à cette petite question pour la suite. Donc une condition c'est effectuer une action en fonction de la valeur retourné. Petit exemple parlant :

Code PHP :
 
<?php 
if($prenom == "Anthony")
{
echo "Tu es le propriétaire, tu peut passer.";
}
else
{
echo "Seul le propriétaire de ces lieux à le droit de passer.";
}
?>
 


Si on reprends le code que je viens de vous écrire, on a deux nouveau mots-clés : if et else qui se traduit par si et sinon. Donc normalement, vous devriez avoir compris la conditions. Elle se traduit par

Si le prénom est égale à "Anthony" alors on laisse passer sinon, on refuse.

On commence toujours par le mot clé if en entourant la condition de parenthèses. Pour ensuite écrire entre accolades le code qui résultant du SI. le else en revanche n'a pas de condition. mais à bien un code à exécuté si le if n'est pas satisfait.

Si vous avez fait attention, vous remarquerez que j'ai utiliser deux signes "égale" lors de la conditon. J'ai fait ce qu'on appel une comparaison. On peut faire en tout six comparaisons lors d'une condition :

Symbole Signification
== Est strictement égale à
> Est supérieur à
< Est inférieur à
>= Est supérieur ou égale à
<= Est inférieur ou égale à
!= Est différent de


on peut bien entendu déclarer deux condition dans un if en utilisant deux mot clé :

Symbole Mot clé Signification
&& AND et
|| OR ou


dans votre condition, vous pouvez utiliser le mot clé ou le symbole.

Code PHP :
 
<?php
// IF avec symbole
if($prenom == "Anthony" && $nom ="MARTIN")
{
echo "Tu es le propriétaire, tu peut passer.";
}
else
{
echo "Seul le propriétaire de ces lieux à le droit de passe.";
}
 
// IF avec mot-clé
if($prenom == "Anthony" OR $prenom == "Alain")
{
echo "Tu es le propriétaire, tu peut passer.";
}
else
{
echo "Seul le propriétaire de ces lieux à le droit de passe.";
}
?>
 


On en viens donc au petit exercice. Créer un fichier php portant le nom que vous voulez. Et je voudrais que vous fassiez une condition qui vérifie l'âge. Si l'âge est inferieur à 18 ans, alors on ne fait pas passer sinon, on laisse entrer.

Enoncé
Vous aller créer la condition en utilisant la variable age. Vous devrez inscrire le résultat de la condition dans une variable nommer droit et l'afficher en l'aide d'un echo en dehors de la condition.

(n'oubliez pas de déclaré votre variable avant la condition).


Correction (Ne regardez pas tout de suite essayez d'abord l'exercice)
Caché:
Code PHP :
 
<?php
 
$age = 12;
 
if($age < 18)
{
$droit = "Tu es trop jeune, tu ne peut pas passer.";
}
else
{
$droit = "Tu as plus de 18 ans. Tu peut entrer.";
}
 
echo $droit;
?>
 


Amusez-vous à créer différentes conditions, vous pourrez comme ça vous familiariser avec cette structure très importante, elle aussi, de php

ELSEIF



Sachez que dans une condition il n'existes pas que les "si" et "sinon". Il y a une troisième option : le "sinon si" ! En PHP il se traduit par elseif

Code PHP :
 
<?php 
if($prenom == "Anthony")
{
echo "Salut Anthony, tu peut passer.";
}
elseif($prenom == "Jordan")
{
echo "Jordan, tu as le droit de passage pour cette fois.";
}
else
{
echo "Tu n'as pas le droit de passer...";
}
?>
 


Conclusion



  • Pour déclarer une condition on utilise les parenthèses pour entouré la condition.
  • On entre le code résultant entre accolades.
  • Else n'a pas de condition et donc pas de parenthèses
  • On peut utiliser elseif pour un "sinon si"


Tableaux



Array simple



en PHP on utilises souvent voir tout le temps les variables. Et bien sachez qu'avec les tableaux, leurs puissances va encore augmenter ! En effet, les arrays (tableaux) permettent de créer des variables contenant plusieurs valeurs ! D'un point de vue abstrait, on pourrais dire que les tableaux peuvent ressembler à ça :

Code PHP :
 
<?php
$variable valeur 1 = "un";
$variable valeur 2 = "deux";
$variable valeur 3 = "trois";
?>
 


Attention ! L'exemple au dessus n'est pas un array ! C'est une version abstraite et n'est en aucun cas un code qui fonctionne.

Il faut donc créer un array qui n'est autre que variable contenant plusieurs valeurs. On utilise pour ça un mot-clé : array(). Entre les parenthèses, on entre les valeur entre guillemets ou apostrophes et on les sépares par des virgules :

Code PHP :
 
<?php
$tableau = array('un', 'deux', 'trois');
?>
 


Maintenant, vous allez essayer d'afficher le contenu de $tableau à l'aide d'un echo.
T'es bien gentils, mais ton code ne marche pas ! J'ai une erreur maintenant...

Et oui, je l'ai fait exprès :lol en fait, votre code marche parfaitement à un détail prêt. Comme la valeur de la variables n'est ni un string ni un int, float etc... (string: chaine de caractères, int: nombre entier, float nombre à virgule) alors php n'arrive pas à lire son contenu. Mais pas de panique, il y a une solution.

En fait, il peut lire son contenu mais attends un paramètre à la fin de votre variable : l'identifiant de la valeur que vous souhaité afficher (un, deux, ou trois). C'est là toute la puissance des arrays ! La valeur de la variable est différente selon l'id du tableau. Ici, les id contiennent les valeurs entre apostrophes (un, deux, trois). Et pour demander un id rien de plus simple ! Il sont numéroté :) . Toute fois attention car dans un array, la première valeur n'a pas pour id : 1 mais 0. On pourrais comparer ça aux immeubles, qui commence par un étage 0 puis 1, 2,3 etc...

Donc, vous êtes maintenant capable d'afficher la valeur que vous souhaitez :

Code PHP :
 
<?php
$tableau = array('un', 'deux', 'trois'); // On créer la variable $tableau contenant un array avec comme valeur un deux et trois
 
echo $tableau[0]; // Affichera : un
 
echo $tableau[1]; // Affichera : deux
 
echo $tableau[2]; // Affichera : trois
?>
 


Array ordonné



Il existe un deuxième type de tableau, c'est les array ordonné. Il permettent de donner un identifiant voulu à une valeur. Par exemple au lieu d'avoir comme id '0' pour la valeur un du dessus, on aurait bien pu lui donner le nom de l'id qu'on voulez. Sachez que des avantages sur les deux type de tableaux existe et qu'aucun prends le pas sur l'autre.

Juste avant j'utilisais le mot-clé : id mai sachez qu'on appelle cela une clé. Dorénavant, j'utiliserais ce terme, alors comprenez bien que id = clé.

Pour créer un array ordonné il suffit d'assigné une clé à une valeur. Pour cela on n'utilise pas le = qui permet déjà d'assigner une valeur à une variable. Mais c'est presque ça, on utilise => (signe égale + chevron).

Créons maintenant le fameux array ordonné :

Code PHP :
 
$tableau = array('cle_un' => 'Valeur de la clé 1', 'cle_deux' => 'valeur de la clé 2');
 
echo $tableau['cle_un'];
echo $tableau['cle_deux']; 
 


comme vous pouvez le constatez, pour afficher la valeur du tableau, on utilise toujours la clé, mais maintenant qu'elle a un nom, plus besoin de 0, 1, 2...

Conclusion



  • Un tableau est créer à l'aide du mot clé array().
  • Un tableau simple commence toujours pas la clé 0


Les boucles



Les boucles permettent de répéter une information plusieurs fois, et ça c'est bien pratique ! Prenons l'exemple de news sur un site.
En général, sur les pages d'accueil on a une liste des derniers news qui peuvent être affiche sous la forme d'une liste :
  • news de site 1
  • news de site 2
  • news de site 3
  • news de site 4

Ou même par bloc, bref, vous avez compris où je veut en venir :) Ce sytème utilise les boucles. On va voir dès à présent deux types de boucles. Sachez que les boucles fonctionne un peu sur le même principe que les condition, à la différence que la boucle répète une commande tant que la condition n'est pas remplie. Quand la condition est satisfaite, alors on sort de la boucle.

While



Le premier type de boucle est while qui peut se traduire par tant que. Alors, comment créer une boucle while :

Code PHP :
 
<?php
while($nombre <= 10)
{
$nombre = $nombre + 1;
}
// ...suite du code
?>
 


Dans cet exemple, je créer une boucle qui à pour rôle d'ajouter 1 à $nombre tant que $nombre est inférieur ou égale à 10. Donc dès que $nombre atteinds la valeur de 10 la boucle s'arrête et on continue la suite du code.

Comme un exemple vaut mieu qu'un long discours, on va executer un script qui affiche 10 ligne. Créons donc un fichier lignes.php et inscrivez le code suivant :

Code PHP :
 
<?php
// on créer la variable $numero_ligne et on lui donne la valeur 0
$numero_ligne = 0;
 
// On créer une boucle qui affiche le nombre de ligne (10)
while($numero_ligne <= 10)
{
echo 'Ligne numero '.$numero_ligne.'<br />';
$numero_ligne++; // Cela reviens au même que faire $nombre_ligne = $nombre_ligne + 1
}
?>
 


Dans cet exemple, vous devriez normalement obtenir:
Citation:

Ligne numero 0
Ligne numero 1
Ligne numero 2
Ligne numero 3
Ligne numero 4
Ligne numero 5
Ligne numero 6
Ligne numero 7
Ligne numero 8
Ligne numero 9
Ligne numero 10


Si ce n'est pas le cas, alors vérifiez bien que vous n'avez pas oublier de mettre un ";" ou que vous avez bien concatener votre echo.


Dans mon exemple j'ai utiliser $nombre_ligne++ au lieu de $nombre_ligne = $nombre_ligne + 1 ce qui est la même chose, mais plus rapide. Cela s'apelle l'incrémentation.



Assurez vous que la condition de la boucle soit au fausse au moins une fois. Car si ce n'est pas le cas, alors la boucle serait executée à l'infini !


For



Le second type de boucle est la boucle for. Cette dernière est plus complexe à apréhender mais ne vous inquietez pas, elle n'est pas compliquée. Le résultat obtenu sera le même quelque soit la boucle utilisée. Je vous montre les deux type car certains préfère while et d'autre for.

Comme je vous l'ai dit, cette boucle est un peu plus complexe car elle est condensé sur une même ligne. Regardons ça:

Code PHP :
 
<?php
for($numero_ligne=0; $numero_ligne <= 10; $numero_ligne++) 
{ 
echo 'Ligne numero '.$numero_ligne.'<br />';
}
?>
 


Comme vous le voyez, tout ce passe dans la condition. On créer la variable $numero_ligne avec comme valeur 0, puis on indique la condition, et ensuite on incrémente la variable il est important de séparer ces 3 élements par des points-virgule. Enfin, dans la boucle on indique le numéro de la ligne.

Conclusion



  • Les boucles demandent à PHP de répéter des instructions plusieurs fois.
  • while : à utiliser de préférence lorsqu'on ne sait pas par avance combien de fois la boucle doit être répétée.
  • for : à utiliser lorsqu'on veut répéter des instructions un nombre précis de fois.


Parcourir les tableaux



Maintenant que vous conaissez les boucles, je vais pouvoir vous apprendre à parcourrir les tableaux ! Et oui, lorsque un array est créer, il nous arrive très souvent de devoir le parcourrir pour savoir ce qu'il contient. Nous allons étudier deux moyens de le faire dont un que vous conaissez déjà ! For et Foreach.

La boucle for



Je ne vais pas trop m'attarder dessus, mais cette boucle est utilisée très souvent pour la array simples (souvenez-vous, les tableaux sans clé défini). En effet, comme les clés sont des numéros, alors il devient très simple de le parcourrir à l'aide de la boucle for ! While marche tout aussi bien mais for est beaucoup plus répendu pour parcourrir les tableaux.

Code PHP :
 
<?php
// On créer un array contenant les pays.
$pays = array('France', 'Angleterre', 'Italie', 'Portugal', 'Allemagne');
 
//puis on créer une boucle pour tout afficher
for ($numero=0; $numero < 5; $numero++) 
{ 
echo $pays[$numero].'<br />';
}
?>
 


Pas trop compliquer n'est-ce pas :) Si vous avez tout compris jusque là, alors on peu continuer, sinon revisez vos cours héhé !

La boucle foreach



Même si for s'en sort très bien avec les tableaux, sachez tout de même que foreach est spécialement créer pour ! Cette boucle est utiliser exclusivement pour les tableaux en fait.

Voyons le code ensemble et décorticons après :

Code PHP :
 
<?php
$pays = array('France', 'Angleterre', 'Italie', 'Portugal', 'Allemagne');
 
foreach ($pays as $cle) 
{
echo $cle.'<br />';
}
?>
 


Première chose qu'on remarque : Moins de chose à écrire :lol ! En effet, comme je vous l'ai dit foreach est créer exprès pour parcourrir les tableaux. De ce fait, pas besoin de compter le nombre d'élèments ou d'incrémenter la boucle le fait toute seul !

Alors concrétement qu'est-ce qu'on fait ? Et bien on renseigne la variable du tableau (ici $pays) et on attribut à chaque tours la valeur de la clé dans une variable (ici $cle). Il ne nous reste plus qu'a afficher la valeur de $cle qui changera à chaque tour de boucle :)

Mais ce n'est pas tout ! Foreach permet aussi de parcourrir un tableau ordonnée ! Il faut juste rajouter une variable qui prendrait la valeur du tableau :

Code PHP :
 
<?php
$membre = array(
'prenom' => 'Anthony',
'age' => '25 ans',
'adresse' => '2 rue truc',
'ville' => 'bidule-city'
);
 
foreach ($pays as $cle => $valeur) 
{
echo $cle.' => '.$valeur.'<br />';
}
?>
 


Comme vous le voyez, la valeur est lié à la variable $valeur n'oubliez pas de préciser que $valeur appartient à $cle avec le signe =>. Pour le reste, on affiche juste la cle, et la valeur dans un echo.

Voilà, maintenant vous conaissez les bases du PHP :) Dans la suite de ce cours, on aura quelques exercices sympa, et on apprendra à transmettre des données !
Cette page a été vue 2031 fois